Un labyrinthe harmonieux

avenues-logo.png «Entrer chez Éric Plamondon, c’est ouvrir plusieurs portes à la fois… c’est un labyrinthe harmonieux où l’esprit erre avec délectation. Cette trilogie rassemblant les romans Hongrie-Hollywood Express, Mayonnaise et Pomme S, permet au lecteur de prendre l’ampleur de la cohérence jouissive de la construction de l’œuvre de Plamondon. En compagnie des légendes américaines qu’il convoque, force est d’admettre que la mayonnaise prend trois fois plutôt qu’une.»

– Marie-Noëlle Blais, Librairie Raffin, Plaza St-Hubert

http://avenues.ca/breves/1984-eric-plamondon/

1984-152x229.jpg

Publicités

Lecture d’été

Ils vous conseillent TAQAWAN :

 

Martine Desjardins, L’actualité (juillet 2017, p. 57)
« Avec son intelligence fulgurante et encyclopédique, l’auteur de la trilogie 1984 établit des liens entre les divers éléments du drame pour mieux examiner notre culpabilité collective à l’égard des Premières Nations. On mord avidement à son hameçon. »

Caroline R. Paquette, Châtelaine
« L’histoire du peuple mi’gmaq apparaît dans toute son amplitude sous le regard pluriel de Plamondon, qui entremêle judicieusement – c’est sa signature – brides de culture populaire, gestes de la vie quotidienne, événements politiques, etc. »

Fabien Deglise, Le Devoir (10 juin 2017, p. F4)
« Un roman à forte valeur sociale qui met en relief, avec une écriture fine et précise, les héritages qui troublent nos perceptions, particulièrement sur la part amérindienne qui compose le Québec et son identité. Taqawan, c’est le nom donné par les Micmacs au saumon qui remonte la rivière et que l’auteur donne à une œuvre qui remonte, elle, le fil de nos aberrations. »

Julie Roy, Coup de pouce, juillet 2017, p. 46
« Certains romans racontent une histoire du Québec qu’on connait mal et dont les répercussions peuvent donner la chair de poule. C’est le cas de Taqawan… »