Éric Plamondon écrit comme d’autres vont à la pêche.

 

logo_le-droit.png

« Empreint d’images fortes autant que de sang, de sueur, d’humus et d’eau, ce foisonnant roman traite du besoin de savoir d’où on vient pour mieux comprendre où on va. »

— Valérie Lessard, Taqawan d’Eric Plamondon****, Le Droit, Ottawa, 21 juillet 2017.

1442334-quartanier-224-pages.jpg

Publicités